30 août 2006

Si il fallait faire des hopitaux pour les cons ... vous imaginez la taille des batiments !

A vous qui menacez et ne respectez rien,
Vous qui tuez sans honte et priez le lendemain,
Comme si de rien n'était,
Comme si il ne s'était rien passé.

A vous qui détruisez ce que les hommes ont bâti
En l'espace d'un instant l'oeuvre de leur vie
Aux peuples qui pensent détenir la vérité
Et qui ne font, hélas, en fait que la violer.

Tous ceux là, je les défie.

Je défie ce qui arranguent la foule avec folie
Et la foule s'en réflechir qui les suit,
Ceux qui distillent avec une folie meurtrière,
De la liberté, toute les principes contraires.

Je défie tous les hommes qui tentent d'imposer
Par la force ou par la ruse leurs plus grandes idées
En réduisant au silence tous ceux qui oseraient
Exprimer le contraire de ce qu'ils ont édicté

A ceux qui pensent avec leurs pieds
A ceux qui pensent comme un compteur,
A ceux qui oublient de penser
Qu'ils ont une tête et un coeur

Tous ceux là, je les défie.

Je défie ceux qui jouent avec la vie des autres
Comme dans un vaste poker en rejetant leurs fautes
Sur des cartes truquées et sur des dès pipés ...
Mais Messeiurs, à part vous, qui croyez vous tromper.

Mais je voudrais cependant rendre un vibrant hommage
A ceux qui luttent, se battent, aux hommes plein de courage
A ces hommes qui tentent de panser les blessures
Et qui font que ce monde vit, respire et perdure.

Copyright MHZ. Chanson N° VII - Fevrier 1992.

Le monde ne change pas ... 14 ans après.

3 commentaires:

Anne-Lise a dit…

Bah dis donc, sacré texte.. t'es en pétard tite Marie? ;-)
Nan j'plaisante, c'est vrai que le monde est encore peuplé de gens "cons"... comme je dis, c'est une évolution, 14 ans après, on ne voit pas le changement, mais il y en a quand même.. ce qu'il y a c'est que la mal est tellement trop présent que ça peut pas changer en un claquement de doigt... faut toujours espérer, et faire en sorte que la petite goutte d'eau que nous sommes, entraine d'autres gouttes a agir comme nous... a force, on va y arriver....
gros bisous Marie...

Marie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Marie a dit…

Coucou avec un peu de retard ;-)
C'est une chanson normalement, mais le son passe mal :-p

Et je suis tout a fait d'accord avec toi, il faut faire les choses et par inertie entrainer les plus grand nombre avec bous. C'est l'effet Boule de Neige :-)

Je te fais de gros bizoux !! j'ai plein de trucs à lire moua, tiens !