01 juin 2006

Le pouvoir de la pensée

Un homme chargé de l'entretien d'un wagon frigorifique, se trouva malencontreusement enfermé à l'interieur alors qu'il procédait à son nettoyage. C'était un vendredi soir.

Il passa le week-end à l'intérieur. Ces collègues le retrouvèrent mort le lundi matin.
L'autopsie donna comme cause du déces : gélé, mort de froid ...
Il apparait que le groupe froid du wagon n'était pas branché, la température n'est pas descendue en dessous de 18 °C ce week-end là.
L'homme est mort gelé par le seul fonctionnement de sa pensée et de sa peur...

"Cet homme est mort de la representation qu'il avait du froid. Il est mort de son imaginaire ! Nous vivons et nous mouurons de nos images, pas de la réalité. "

Extrait de "Du bon usage des crises" de Christiane Singer

Nous mourrons de froid par nos pensées, à nous de regarder le soleil qui brille dans nos coeurs :)

2 commentaires:

Anne-Lise a dit…

Mais alors là c'est excellent!! ..euh.. pas sa mort bien sûr, mais le système de la pensée qui est véridique... Il est arrivé encore il y a deux semaines, il y avait un énorme vent et moi j'avais un top et j'avais pas froid tandis que d'autres avaient des pulls et avaient froids... ils étaient ébahis... la différence entre eux et moi, c'est que moi je prenais ce vent pour un air raffraichissant mais je pensais qu'il faisait très chaud en fait...de ce fait, ce vent était bon et non froid..tandis que eux n'avaient que le froid en tete... la pensée est très forte, plus qu'on ne le croit!!! Gros bisous ma grande!!
PS: fais gaffe tu commences à devenir comme moi ;-)

Marie a dit…

" PS: fais gaffe tu commences à devenir comme moi ;-) "Euh non ca pas de risques j'ai encore de la marge !!!! Ptdr !

Bon, moi si je sors avec un vent froid, je suis gelée. Je suis une femme du sud qui déperit au Nord !