17 avril 2006

Notre Santé - Les techniques alternatives.

Lors d'un entretien avec Dr David Servan-Schreiber pour la revue "Les nouvelles Clés"
(
http://www.nouvellescles.com), celui pose la question dans le cadre du dossier "La santé est en nous"
"Pourquoi les méthodes simples, efficaces et bon marché ne s'imposent-elles pas d'emblée ?"
Dans cet article, le Docteur Servan-Schreiber s'interroge sur le fait que des méthodes efficaces et peu couteuses par rapport aux traitements médicamenteux pour traiter la dépression existent mais ne sont pas utilisées. EMDR, Omega 3 etc.
Les USA commencent à réagir sur les anti-dépresseurs prescrits à tour de bras a certains enfants et l'augmentation simultanée des suicides chez cette catégorie de la population ; au Canada, une femme sur cinq s'était vu en 2003 prescrire des anti-depresseurs. En France, shr la même période, c'est une femme sur trois consultant un médecin !! Et l'efficacité du traitement est très limité, une activité physique soutenue a plus d'effet dans la majeure partie des cas.

Les méthodes dont il est question dans cet article, ne sont pas brevetable, elle ne rapporte rien à un laboratoire pharmaceutique. C'est peut-être là que le bât blesse ...

Je ne peux pas m'empecher de citer quelques extraits édifiants :

"Le budget de la Sécurité Sociale pèse pret de cent quinze milliard de dollars par an. C'est l'équivalent du budget de l'Etat."
"La seule vraie ressource en santé, c'est le patient, la personne, l'humain. Au lieu de lui donner les moyens , les outils, on l'infantilise, on le bombarde de médicaments et aussi d'aliments nefastes."

"Le plus grand facteur de destruction de la santé, aujourd'hui, c'est qu'il y a beaucoup d'argent à gagner en faisant manger aux gens des choses épouvantables qui provoquent des problèmes de surpoids, d'insuline, de diabète, d'hypertension, d'inflammation, d'arthrite, de dépression. On a ça d'un coté et de l'autre, on soigne toutes ces saletés avec des médicaments qui, eux aussi, gagnent beaucoup d'argent.
Donc toutes les forces économiques sont associés pour détruire nos santés. 40% d'augmentation du cancer dans les trente dernieres années. Il faut bien que cela viennent de quelque part. Les cancérologues vous disent : c'est parce que les gens vivent plus vieux. Absurde : au début du XX ième siècle, ca n'existait pas, une femme de trente ans avec un cancer du sein, aujourd'hui, nous en connaissons tous".

Voila, il faut raison garder et ne pas rejeter tout en bloc ! Mais une chose est sure, les médicaments soigneront une conséquence d'une agression sur notre organisme. Mais, c'est à nous d'en éliminer les causes. Et certaines sont à notre portée.

1 commentaire:

Tony a dit…

Nous rencontrons souvent dans le domaine de la noni La production de NONInoni exempte de pesticides � lieu dans une partie privil�gi�e de l'�le de Tahiti, sur les hauteurs o� le Noni nonise cultive en abondance et donne toute sa force et toute la vigueur d'un fruit sauvage. Le jus, ensuite d�shydrat� et lyophilis� pour une consommation plus facile et tout aussi saine, est effectu� par pression � froid.