20 avril 2006

Vous connaissez l'escrapaud ...

Vous connaissez les discussions du matin au bureau autour du traditionnel café. Autour de nous, nos collègues parlent de leur boulot, de leur soirée, de leur projets etc., nous nous parlons de choses étranges. Nous, c'est Fanny, Éric et moi. Nous étions en train de parler de quoi déjà ce matin ? Ah oui, d'une arnaque d'un pot de crème minuscule à 280 € …
Et puis, cela a dévié, sur les rides, pâte d'oie autour des yeux, sur notre jeunesse qui part !! Bouhouhou
Eric se sentant un peu exclu de la conversation (quoi que cet enfoiré a confirmé qu'il fallait que nous mettions une bonne couche de crème !) et très sur de lui, nous a sorti un truc sur les vertus cicatrisantes de, je cite, "la bave d'escargot", et pas celle de la bave de crapaud.
"vous regarderez sur Internet et vous verrez …ça existe !", sauf que le seul article se référant à cette propriété (recherche sur google Bave d'escargot + cicatrisation") fait référence à un jeu de rôle (les mondes persistants)…dans le quel les mages peuvent fabriquer des potions.
C'est la, cher Lecteur, que nous apercevons de la futilité de notre vie et des informations infondées qu'on cherche à nous faire gober !
Eric, il faut que tu arrêtes, la crème anti-ride Homme de Biotherm cela se met sur le visage, ça ne se mange pas. L'ingestion de ce genre de crème nuit gravement à la santé …de ton cerveau ! Hihihi !!!

4 commentaires:

Leetle World Inc a dit…

Dis Marie, tu connais le 'Double Casse de Brice' ? ...Non ? Bon tu vas connaître ça dans deux secondes.

Quand je vous disais " regardez sur Internet et vous verrez …ça existe ", j'aurais dû vous fournir en même temps, le guide du "Gogol, pardon du Google pour les nuls et vieilles bécasses". Enfin! Marie on ne recherche pas ‘Bave’ pour exprimer les sécrétions de ce pauvre animal. A la rigueur pour une femme je peux comprendre, mais pas pour un escargot ? Ça ne se fait pas !

Ce qui ne me rassure pas c’est que la somme du QI des filles n’arrive pas encore à la cheville de celle d’un seul homme (comme moi). Vous êtiez deux à faire des recherches et vous êtes venu me voir en pouffant et en gloussant comme des poules…"mais ça n'existe pas ton truc..Cot…t'as bu..CotCot...".

- Soupir et Désespoir - Allez comme je ne suis pas avare, je vous donne la solution : faites une simple recherche (ou un copier coller, c’est plus sûr) de "Escargot + cicatrice" et , magique, à la première ligne de réponse, tout y est dit.

Bon coté cervelle, y a du boulot, et coté esthétique, que reste-t-il ? Pas grand-chose malheureusement. Ce qui est dommage, c’est malgré toute les prouesse techniques et les nouvelles méthodes pour raffermir le visage des femmes, certaines d’entre-elle reste insensible (n’est ce pas Marie ?). Allez, les filles, à défaut de « Bave » d’escargot, essayez celle de crapaud ou de chacal, on ne sait jamais, ça peut marcher.

Marie, J't'ai cassé....Allez le "Meuble"…bye

T’inquiète Fanny, j’ai "petite pensée" pour toi, c’est tout ce que tu mérite !

Marie a dit…

Excellent !!!! T'es un putois !!! tu sais ca :-D, Cot Coooot...

fanny a dit…

chuis deg, mon cher Eric tu devrais savoir que pendant cette journée et visiblement contrairement à tous les 2, je bosse dur. Donc je n'ai pas chercher sur Google ou autre encyclopédie, ma seule erreur a été de faire confiance à Marie. Je devrais le savoir pourtant, c'est pas la 1ère fois qu'elle se plante ... Remarquez que je dis ça alors que nous sommes le 20 (quelle coincidence) à 16h00 , et non le 16 à 20h .... Et pour finir, si je ne me suis pas jetée sur Google, c'est que ton elixir anti-rides/cicatrisation de marques d'acné et/ou varicelle (j'ai pas su déterminer exactement ce que tu me montrais ce matin ;-D ) ne m'interessait pas. Je ne mens pas, moi Monsieur sucrettes à l'aspartam, je suis telle que je suis , j'avoue que c'est pas drole tous les jours mais j'assume .....

Leetle World Inc a dit…

Fanny...c'est pas bien de cafter comme ça (c'est pas moi maitresse...c'est marie) Franchement....

J'en suis venu à la "Bave" d'escargot, quand j'ai vu les deux cadavres que j'avais devant moi ce matin. Je me suis senti tout d'un coup Mere Theresa...